Jieldé

C’est en fin 1940 que jean-louis Domecq, mécanicien de la région lyonnaise, eut l’idée de créer une lampe articulée pour améliorer ses conditions de travail. Au bout de 10 années, après plusieurs essais, il finit par trouver un modèle adéquat répondant à ses objectifs en 1950. Plus tard il se rendit compte de la qualité de la lampe et décida d’en faire bénéficier d’autres personnes. Durant les années qui suivirent, il commença à les industrialiser et à maximiser sa capacité de production. Simple, robuste et très pratique, la lampe a été aimée par tous. Et en 1953, il créa une société de production. Il s’inspira de son nom pour immortaliser sa création en utilisant les initiales qui ont donné JI-EL-DE. Ainsi depuis 1953, les lampes Jieldé ont commencé à  être améliorées tout en suivant les évolutions des normes électriques pour parvenir à équiper toutes sortes d'appareils et de laboratoires. Sa révolution et sa diversification continuèrent d’année en année mais toujours en restant dans son contexte et en gardant son design adapté aux industries. Et c’est pendant les années 90 que Jieldé sortit de son contexte industriel pour se diversifier. Les lampes furent rénovées en plusieurs variantes pour s’accommoder à n’importe quel type de décoration. Alors Jieldé donna naissance à une autre version de la lampe appelée Jieldé LOFT. Ce nouveau modèle était vraiment une pure œuvre d’art. Il y eut la version à 6 bras conçue pour les lampadaires et la version sans bras adaptée à la décoration murale. Plus tard le modèle Jieldé LOFT fut revisité pour donner place à Jieldé SIGNAL; une version historique très fine avec des bras réduits de 10 cm une petite douille à vis de 40W.naquit ensuite la lampe Jielde Augustin, très robuste et d’un design exceptionnel, conçue pour le plafonnier.

37 article(s)

par page

37 article(s)

par page

COPYRIGHT 2016 - Mise en Scène ®. Mise en Scène est une marque déposée. Conditions générales - Protection de vos données personnelles